B comme... Budapest

Album Photos
  • Quand ?
    18 au 25 septembre 2005
  • Qui ?
    Frédéric (Chim)
    David
  • Quoi ?
    Routard (enfin pas trop)
  • Combien ?
    500 €
  • Où ?
    Hongrie :
    Budapest
  • Pour 2005, avec la suppression du visa en Ukraine pour les ressortissants de l'Union Européenne, la destination prévue était bien Kiev, la Crimée... mais y'a eu un petit cafouillage, mauvaise compréhension et pas assez de temps de préparation, alors finalement, ce sera une semaine à Budapest avec Fred, ville que j'avais bien appréciée l'année dernière. Cette fois-ci le départ est de Lyon (fini les lowcosts), on a trouvé des billets Lyon-Budapest (via Amsterdam) pour 250 Euros l'Aller-Retour.

    Szia Budapest

    arrivee.jpg
    Dimanche 18 septembre. L'avion décolle de Lyon peu après 13 heures, c'est cool, pour une fois, pas besoin de se lever super tôt! On a convenu que Fred passe me chercher avec sa caisse vers 11 heures puis après direction l'aéroport, qui doit être à 20 minutes de chez moi grosso modo. La voiture garée sur le parking longue durée, on prend la navette qui nous amène au hall d'embarquement. Un petit sandwich sur le pouce, et nous voilà prêt à décoller. Vol sans encombre jusqu'à Buda, à part le transfert à Amsterdam qui était un peu short mais c'est passé! Le temps de retrouver le bus à prendre et nous voilà en route vers la capitale! Je retrouve mes repères rapidement et nous voilà à prendre le métro pour rejoindre la gare de Nuygatti où se trouve notre auberge de jeunesse, la même que l'année dernière : le Yellow Submarine. Petit souci en arrivant, la nana de l'accueil nous dit qu'elle pas reçu de mail comme quoi on avait payé... Glurp, heureusement, étant un peu prévoyant (si si!), j'avais imprimé la feuille comme quoi j'avais bien payé. Finalement, elle retrouve le mail et nous annonce qu'il y a une merde, pas possible de rester plus d'une nuit dans le dortoir, car y'a un groupe qui l'a réservé pendant une semaine! Bon, elle nous propose de passer la nuit comme convenu dans le dortoir et demain, nous bougeons ailleurs. Déballage de deux, trois affaires sur le lit, histoire de montrer que c'est pris, puis on bouge pour se trouver un endroit où manger. Je connais un peu le coin, quand même, alors, on se dirige vers une rue pas très loin avec pas mal de bars, restos sympas (une rue perpendiculaire à Andrassy, pas loin du métro Oktogon). On en choisit un et on s'installe. Le décor est plutôt sympa, ca fait ambiance bain avec du carrelage sur les murs, mais truc plutot classe et branché. Repas classique (des pâtes si je me souviens bien), le tout arrosé d'une bière, puis nous rentrons tranquillement à l'auberge.

    Plip, plop

    gellert.jpg
    Lever assez tot (avec Fred, c'est pas possible autrement!). On prend nos affaires et déménageons dans un autre batiment ou nous resterons cette fois-ci toute la semaine. Le temps est gris, mais bon, ca ne nous empêchera pas de découvrir la ville. On commencera par l'escalade du Mont Gellert puis la redescente sur le chateau car c'est à mon avis ce qu'il y a de mieux pour s'approprier la ville. Mes souvenirs de l'an passé sont toujours là, et je retrouve sans problème le chemin. On fait un petit arrêt dans la chapelle creusée dans la roche, puis nous repronons l'ascension du mont. On est loin de l'escalade, mais le petit chemin grimpe tranquillement permettant d'apprécier une vue de la ville ainsi que du Danube. Arrivés en haut, à la statue, nous faisons une halte pour acheter une bouteille d'eau et prendre quelques photos parmi un groupe de.... japonais bien sûr! Puis nous passons à côté du fort du mont Gellert et des quelques cahutes qui vendent des bricoles pour touristes et nous redescendons par le parc pour tomber finalement sur une grande route plutot circulante. Une fois traversée, grace à la carte, nous retrouvons le chemin du chateau pour y faire les photos classiques, auprès de la fontaine qui représente la scène de chasse et les remparts qui surplombent la ville. Le temps se gate et tourne à la pluie, nous nous ruons dans un resto à touriste (dans le coin, il ne peut pas en être autrement de toute façon!). Le repas était plutot bon, et l'addition était correcte pour le quartier. Le temps de manger, la pluie s'est arrêtée et cela nous permet de visiter la cathédrale et le bastion aux pêcheurs. Nous redescendons sur l'autre rive et le temps plutot instable nous incite à visiter quelquechose de couvert. Ca sera le marché couvert. Le rez-de-chaussée est consacré à la nourriture en tout genre (fruits, légumens, viandes, boissons, etc) et l'étage serait plus pour les touristes avec du linge (t-shirts, draps, etc). Une fois, baladé entre tous les étals, nous décidons de rentrer à l'auberge de jeunesse au chaud. Pour le repas du soir, j'emmène fred dans un resto que l'on avait bien apprécié l'année dernière, qui se trouve pas très loin de la gare Nyugati et donc de l'auberge. Ce petit resto propose des spécialités slovaques, à de très bons prix et plutot bonnes! Le tout arrosé d'une bonne bière bien sûr! Ah oui, le nom du resto si y'en a qui sont intéressés: Slovak Sorozo. Il y a même un serveur qui parle un peu français (un ptit avec une moustache qui est plutot cool). Après ça, nous rentrons tranquillement à l'auberge pour dormir un peu.
    pont.jpg
    bastion.jpg

    La ville des eaux

    B comme... beau temps

    B comme... bains

    B comme... bizarre

    B comme... bières

    La fin des vacances